L'historique

Un demi-siècle d’escrime à Orléans

Le CERCLE D’ESCRIME ORLEANAIS est officiellement  né le 8 janvier 1943.

Après quelques balbutiements et des difficultés pour trouver une salle d’armes, la vie du CEO démarre réellement en septembre 1944, avec deux parrains exceptionnels, le Président MUSSON (1944 – 1972) et Maître Peynard (1945 – 1970) qui veilleront à sa destinée pendant plus d’un quart de siècle.

Entre 1945 et 1954, le Cercle d’Escrime Orléanais change six fois de salle d’armes, avant de s’installer en 1954 au 10bis boulevard Rocheplatte et y rester pendant 16 années consécutives.

C’est à cette époque, en 1955, que l’équipe du CEO crée le Tournoi du 1er Mai. Organisée régulièrement chaque année, cette épreuve traditionnelle devenue pour quelques temps un tournoi international  d’épée à partir de 1964 retourne rapidement au fleuret jusqu’à l’aube des années 80 avant de laisser la place à des épreuves encore plus prestigieuses, Championnats de France de Sabre en 1982 et 1985, 1er Critérium Mondial d’Epée Féminine en 1988 et le Challenge BNP au sabre hommes de 1989 à 1999.

Dans les années 70, le Maître Peynard prend une retraite bien méritée et laisse au Maître Lemonnier la difficile mission d’assurer sa succession. Le CEO connaît alors un nouvel essor. Ses 110 membres se trouvent trop à l’étroit dans sa salle d’armes et rejoignent en novembre 1971 le Palais des Sports d’Orléans. En 1972 Maître Dubost rejoint la direction technique du club et René Menon succédant  à Robert Musson devient le nouveau Président du CEO.

Les bons résultats arrivent rapidement avec Corinne Dubois (Aubailly) qui accède à la demi-finale des Championnats de France de fleuret et Patrice Menon qui dans la même épreuve échoue d’une touche aux portes de la finale. Il récidive en 1973 et devient Champion de France ASSU. Pendant plusieurs années, l’effectif augmente et les bons résultats se succèdent. Quart de finaliste aux Championnats du Monde d’Istanbul en 1974, médaille de bronze par équipe au Championnat du Monde militaire et vainqueur de la Coupe des Nations par équipe, Patrice Menon devient le chef de file des escrimeurs Orléanais. Il laisse la place en 1976 à Tanguy Dadon qui fait le doublé en remportant le Championnat de France de Sabre FFE et ASSU.

En septembre 1977,  le Maître Jack Berthier assisté de Nicole Bougnoux succède aux Maîtres Lemonnier et Dubost partis en retraite, et Frank Berthier devient Champion de France de Sabre en junior. Un an plus tard, Patricia Dubois (Réguigne) remporte la médaille d’or du Tournoi International Universitaire d’Israël.

En 1979,  alors que le Cercle d’Escrime Orléanais frôle les 180 licenciés, Serge Aubailly accède à la présidence du club. Il passe momentanément la main en 1984 à Béatrice Pfau-Fandard, puis à Arlette Loiseau en 1986.

En septembre 1985, Nicole Bougnoux quitte le CEO. Elle est remplacée par Frank Berthier.

Serge Aubailly reprend la présidence du club de 1987 à 1990. Il organise la première épreuve mondiale de l’histoire de l’épée féminine en 1988, et de donne le coup d’envoi en 1989 du Challenge BNP.

En 1989, l’équipe d’épée féminine orléanaise accroche un podium aux Championnats de France. Cette arme devient vite une spécialité locale et après avoir brillé dans de nombreux tournois, Corinne Aubailly accroche le titre de  Championne de France d’Epée Féminine 2ème division en 1993.

Pour faire face à l’accroissement de l’effectif et développer la pratique de l’épée, le CEO recrute Maître Jean-David Poquet  en octobre 1992.

Depuis 1991, Bruno Rouillé est Président du Cercle d’Escrime Orléanais.

Avec toute son équipe, ils organisent une épreuve de la Coupe du Monde de Sabre en 1992, ce qui constitue une première dans la Ligue d’Escrime de la Région Centre toutes armes confondues.

Les 1-2-3 avril 1994, huit escrimeurs (dont deux escrimeuses) du CEO battent le Record du Monde d’Endurance à l’Epée avec 50 heures NON STOP (et 17123 touches) à l’occasion du Cinquantenaire du Club.

Avec un effectif régulièrement en hausse et des résultats prometteurs, le Cercle d’escrime Orléanais est un cinquantenaire plein d’avenir !

Tel était l’historique du club écrit en 1994 par le Président de l’époque, Bruno Rouillé.

Depuis, Jean David s’en est allé faire découvrir l’escrime aux jeunes guyanais de Kourou et de Montjoli, il y a trouvé la femme de sa vie et sera bientôt Papa d’un ou une peut-être futur(e) escrimeur.

Patrice Carrière est arrivé en 1995   . Après avoir mené Félicie, Elise, Alice, Emilie, Julie, Julo, les cadettes épéistes, au niveau national, après avoir travaillé aux côtés de Bruno Rouillé à l’élaboration des plans d’une très désirée nouvelle Salle d’Armes, enfin après avoir marqué de son tempérament chaleureux et laborieux la mémoire du CEO, Patrice a rejoint en 2001 la région dijonnaise où son diplôme de professeur de sport et sa carrière d’entraîneur de pôle l’ont conduit.

Sylvain Desnoues, formé par Patrice, a rejoint le club pour s’occuper des épéistes, bientôt suivi par Raphaël Dall’Omo, qui se consacre plus particulièrement aux jeunes sabreurs aux côtés de Frank Berthier.

En 2002, la nouvelle Salle d’Armes du C.E.O., inaugurée le 29 Juin en présence de Christian d’Oriola, a ouvert ses portes à la grande satisfaction de ses licenciés, qui avaient précédemment vécu trois déménagements, navigant entre l’exiguité du Palais des Sports, la chaleur de la Salle du Baron, et l’humidité du gymnase Marcel Garcin.

Et puis, sous la houlette de Frank Berthier, est née une génération de jeunes champions chez les sabreurs, avec notamment Clément Martin, double champion du Monde cadet en 2000 et 2001, Anne-Laure Berthier, fille de Frank et petite fille de Jack, et puis Sylvain, Clément, Louis, François, Blandine, Amélie, Emilie.

Le nouveau Président François Ringeissen a eu la responsabilité d’apaiser les esprits lors de l’épreuve traversée par le CEO lorsque la belle Salle d’Armes Christian d’Oriola fut vandalisée en 2003, et rendue inutilisable.. Le lycée Charles Péguy servit alors de lieu d’asile pendant une saison, et Bruno Rouillé revint aux commandes suite au départ pour raison professionnelle de François.

La Coupe du Monde de Sabre Dames, organisée par le CEO chaque année en partenariat avec la BNP depuis 1999, prend une importance de plus en plus grande dans les organisations du club. Après avoir occupé la moitié, puis la totalité du Palais des Sports, les spectateurs sont invités à assister aux finales de cette épreuve au Zénith d’Orléans.

En 2008, Maître Vincent Delpech accompagne Sylvain pour les cours d’épée.

En 2009, Maître Yann Hervé Guinhut quitte sa Bretagne natale pour rejoindre Frank et Raphaël au sabre.

Les résultats sportifs progressent, avec en 2010 pour la 1ère fois de l’histoire du club et de la Ligue, une première place par équipes au Championnat de France de sabre dames en national 1.

En 2010, Cécilia Berder participe aux Championnats du Monde Séniors au Grand Palais à Paris et revient avec la médaille de bronze par équipes.

Pour les Championnats du monde séniors en 2011 à Catanes en Italie, l’équipe de France est à 50% composée d’orléanaises avec deux sabreuses dans ses rangs, Cécilia Berder et Marion Stoltz, avec l’espoir d’une qualification olympique pour 2012.

A suivre …